navigation

Zelda, une vraie légende… 31 octobre, 2007

Posté par Zelda dans : Graphisme,Movies and Miusik , trackback

Zelda, O grand jeux mythiques, que ton createur soit sanctifié et benis de t’avoir donné la vie … humhum pardon

Voilà un petit perso que j’ai réalisé, je m’essaye au style du cell-shading m’inspirant de Zelda: Wind waker.

herotoonfg1.jpg

Quoi vous ne savez pas ce qu’est Zelda ? ah bon… Cependant dans le doute, j’ai fait un recapitulatif de toute la série et à la fin quelques parodies emoticone


Alors voilà l’article consacré à ce mythe en mettant le resumé de chaque jeux depuis sa creation jusqu’a maintenant emoticone

titre1.gif

The legend of Zelda : est le tout premier volet d’une longue saga. Il sortit en 1987 au Japon où il rencontra un immense succès. Deux ans après, il sort sur notre continent et la gloire est tout aussi grande puisque ce jeu n’a rien avoir avec les autres. En effet, le genre de jeu est révolutionnaire, c’est le joueur qui décide où il va, c’est tout nouveau à l’époque et c’est ce mélange d’aventure, d’action et de réflexion qui fait que ZELDA est un best-seller !

etitrez2.jpg

The Adventure of Link, sorti sur NES en 1988, a été le seul épisode de Zelda à ne pas avoir fait un véritable carton. On ne peut pas vraiment parler de flop mais les joueurs sont unanimes pour dire que c’est le moins bon épisode de la série. Le jeu a la particularité de se dérouler en vue de profil, comme les jeux de plate-forme 2D. D’un point de vue graphique et musical, c’est pourtant mieux que Zelda 1, mais les principaux reproches que l’on fait à The Adventure of Link est sa difficulté exagérée. Le joueur n’a que trois vies pour faire tout le jeu, comme dans Mario Bros. Bref, le jeu n’est pas un méga-hit mais je vous conseille quand même d’y jouer, c’est tout de même un Zelda :)

sc0002.gif

A Link To The Past, ce jeu sorti en 1992 a marqué notre temps comme étant l’un des meilleurs jeux d’aventure du moment. La raison principale de ce succès est qu’il était attendu sur cette console depuis le demi-flop de Zelda II sur NES. Zelda 3 était un des plus longs de la saga, un véritable challenge à affronter. A Link to the Past est revenu à la une de l’actualité puisqu’il est sorti le 28 mars 2003 sur Game Boy Advance avec The Four Swords.

me00008128432.jpg

Zelda : Link’s Awakening est sorti sur Game Boy en 1993. Tout comme son prédécesseur Zelda : A Link to the Past, sorti sur Super Nintendo un an plus tôt, le jeu a connu un grand succès. Il est même souvent considéré comme le meilleur jeu de la Game Boy. En 1998, Nintendo a fait un remake de Link’s Awakening pour la Game Boy Color : Zelda DX. C’était le même jeu en couleur, et avec en plus un donjon secret et une mini-quête supplémentaire, celle des photos.

zeldaoot3.jpg

Zelda: Ocarina of Time, sorti en décembre 1998, a été le premier Zelda à sortir sur Nintendo 64 et surtout le premier en 3D. C’est aussi un épisode qui a été très attendu car le dernier Zelda était sorti 5 ans auparavant (Link’s Awakening).

Ocarina of Time est considéré comme le meilleur opus de la série par de nombreux joueurs. L’histoire se passe en Hyrule, où Link doit naviguer entre son enfance et son âge adulte pour contrecarrer les plans de Ganondorf…

majorasmask.jpg

Zelda : Majora’s Mask, sorti sur Nintendo 64 en France le 17 novembre 2000, est la suite de Zelda : Ocarina of Time, bien qu’ayant peu de rapports avec son prédécesseur du point de vue du scénario. Cet épisode a été développé en un temps record pour un jeu pareil : 18 mois !

Cela s’explique par le fait que Nintendo a voulu le sortir avant la PlayStation 2 (à une semaine près en Europe). Pourtant, Majora’s Mask est loin d’être bâclé, et au contraire, son nouveau concept temporel est totalement inédit : Link revit sans cesse les trois mêmes jours, car la Lune menace de s’écraser au matin du quatrième jour.

Son Ocarina permet à notre aventurier de contrôler le temps. Même si les donjons sont peu nombreux, la durée de vie est cependant très longue, car ils sont longs et vastes. D’autre part, les quêtes entre chaque donjon sont passionnantes, et les mini-quêtes ont une importance fondamentale.

titre2.giftitre3.gif

Zelda : Oracle of Ages et Oracle Of Seasons. Les deux épisodes d’un nouveau volet de la saga en octobre 2001. Leur particularité réside dans le fait qu’on peut continuer le jeu d’une cartouche sur l’autre et ainsi prolonger l’aventure. Il n’y a pas d’ordre. Un astucieux système de mot de passe (tous différents) permet d’accéder à des endroits inédits sur chacune des cartouches. La durée de vie est donc augmentée encore et encore. La série Zelda n’est pas près de s’arrêter !

thelegendofzeldathewindwakerntscuc.jpg

Zelda: Wind Waker… Il a était très surprenant de voir que ce jeu est battu sur toute la ligne, Ocarina of Time. L’esprit de la série est entièrement conservé, même si le jeu est en même temps complètement nouveau. Le style est différent, d’autant pour le réalisme que l’animation. C’est un nouveau genre d’expression dans un jeu. L’histoire se déroule dans un monde qui n’a jamais fait parution dans les jeux Zelda antérieurs.

Le style cartoon ou cell-shading présent dans le gameplay, dans le monde du jeu, etc. s’avère d’une uniformité miraculeusement réussie, comme une sorte de réaction chimique, pour ainsi devenir une création de top qualité. Je suis maintenant confiante que ce jeu vidéo est une des meilleurs formes de divertissement existantes. Peu importe ce que vous faites, c’est fun et amusant.

Je me souviens avoir douté d’un monde représenté par l’animation, mais après y avoir joué, j’étais complètement rassuré que c’était bien Zelda. Les émotions et personnages, qui sont montrés par les mouvements de leur yeux, sont si facilement compréhensibles. À certains endroits vous vous sentez si vous alliez pleurer ou avoir peur. La résolution des puzzles et le combat sont d’une difficulté appropriée. Le gameplay est aussi très bon ! Je suis devenue uen fan de ce style ^^

Des émotions de joie et de tristesse sont associées avec les événements, autant que la frustration à résoudre les puzzles, sont exprimés d’une façon très surprenante. Au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu, l’excitation se bâtit de façon exponentielle. Votre coeur sera renversé comme lorsque que vous étiez enfant lors de la première fois où vous avez joué aux jeux vidéos. Le design est tellement bien fait que même ceux qui sont nouveaux à la série peuvent apprécier le jeu.


etitrez10.jpg

The Minish Cap est le dernier né des Zelda sur console portable et on retrouve notre cher petit lutin au bonnet vert dans une toute nouvelle aventure solo sur Game Boy Advance.

C’est Capcom qui développe ce jeu, comme cela a déjà été le cas pour les épisodes Oracles et le dernier A Link to the Past / Four Swords. Les précédents volets sur portable était tout bonnement excellents car bourrés de petites nouveautés et offrant une aventure passionnante, à la durée de vie très satisfaisante.

Un pack spécial comprenant le jeu et une GBA couleur or + Triforce a également été édité.

box.jpg

Zelda devient multijoueurs et cela depuis l’apparition du dénommé « Four Swords » sorti sur une cartouche GBA avec A Link to the Past en 2003. Depuis les 17 ans d’existence de la saga, nous avions eu toujours à faire à des jeux solo avec une aventure passionnante, des énigmes, une aventure longue et variée, bref il y’avait de quoi faire et tous les fans y trouvait leur compte. Le chamboulement est actif depuis la sortie du premier opus multijoueurs de la légende de Zelda. J’ai lu sur des forums que certains accrochaient totalement tandis que d’autres criaient au scandale, mas ceci est une autre histoire…

Donc Four Swords Adventures, l’épisode met en scène quatre Link au coeur de trois modes de jeu différents : l’Epopée d’Hyrule, la Bataille de l’Ombre et Navi Tracker (non disponible dans la version européenne).

mediumb00009p51g01lzzzzzzz.jpg

Alors dans la saga jusqu’a present on a souvent la princesse que l’on doit sauver vous car elle n’arrête pas de se faire enlever…. Hyrule, on la vu sous toutes ses coutures, en long large, en travers, en petit, en grand, en cell-shading et même en multijoueur.

Zelda: Twilight Princess est le nom du nouveau Zelda disponible sur Wii et sur GameCube. Présenté aux dernières éditions du salon de l’E3, ce nouvel épisode vient une fois de plus révolutionner la série avec des graphismes somptueux et une jouabilité inédite grâce à la Wiimote…

On notera une évolution dans le caracter-design de Link. Le héros a légèrement changé. Il fait désormais moins personnage de BD. Certains traits ont changé et ont tendance à lui donner un visage plus marqué. Et puis, il y a la transformation du héros en loup. Très réussie, elle parvient à conserver une ressemblance avec Link, tout en le rendant plus animal, plus impulsif.

L’hsitoire: Cette fois on est sur Hyrule(10 fois plus grand), un univers magnifique gouverné par la princesse Zelda(encore et toujours). Link est un jeune berger du village de Toal, respecté pour son talent de cavalier. Un jour, Moï, le chef du village lui demande d’aller remettre un cadeau au château d’Hyrule. Alors qu’il prépare son départ, Link blesse sa jument, Epona. Iria, une amie d’enfance du futur héros, lui passe alors un savon de tous les diables. Colin, un autre compagnon du jeune berger intervient pour calmer le jeu. C’est alors qu’une troupe de monstres chevauchant des sangliers d’attaque au groupe. Link est assommé. À son réveil, ses deux amis ont disparu.

On notera une évolution dans le caracter-design de Link. Le héros a légèrement changé. Il fait désormais moins personnage de BD. Certains traits ont changé et ont tendance à lui donner un visage plus marqué. Et puis, il y a la transformation du héros en loup. Très réussie, elle parvient à conserver une ressemblance avec Link, tout en le rendant plus animal, plus impulsif. Une fois de plus nous voici plonger en plein rêve.

pochette2.jpg

Zelda: Phantom Hourglass est le nom du nouveau Zelda sur Nintendo DS. Dévoilé lors du Game Developers Conference en mars 2006, il exploite les fonctionnalités de l’écran tactile de la Nintendo DS. Le jeu est disponible en Europe depuis le 19 octobre 2007.

N’en déplaise à ceux qui n’ont jamais pu s’habituer à son design, le petit Link tout « cell-shadé » de Wind waker tient bon la barre. Et pour cause, son amie Tetra la chef-pirate s’est à nouveau fait capturer, au moment d’aborder un terrifiant vaisseau-fantôme cette fois. Il n’en fallait pas plus pour décider Link à lui porter secours, par-delà les mers et le temps.

Voilà etant fan de la saga Zelda, Nico m’a fait decouvrir une parodie sur you tube et Ludo une parodie Mp3 de ocarina of time ^^ je trouve que c’est à mourir de rire

Voici la parodie de Zelda sur you tube :

Image de prévisualisation YouTube

Pour telecharger l’histoire de Link en mp3, cliquez sur la banniere du site :

bansiteg.jpg

 

Commentaires»

  1. j’aime bien ton personnage, et vu que j’adore zelda,je trouve ça genial bravo.
    previen tu en fais d’autres

  2. Merci c’est sympa de ta part, ok je te ferais signe promis ;)

Laisser un commentaire

toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Le Clafoutis |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres